01 55 47 10 10
14 Rue Jacques Daguerre, 92500 Rueil-Malmaison

Réhabilitations céramique complètes

Les techniques utilisées dans le traitement de l’usure dentaire permettent de réaliser l’analyse et la réhabilitation de l’occlusion avec un résultat parfaitement fiable et esthétique.

Questions/Réponses

  1. Durée des résultats ?
    Dès l’instant où l’hygiène dentaire est maintenue, il n’y a pas de limite de durée des résultats.

  2. Quels sont les risques d’échec ?
    Dès l’instant où l’occlusion a été stabilisée, avant le début du traitement, il n’y en a pas. Dans certains cas extrêmes où les dents sont très usées, il peut être nécessaire d’attendre jusqu’à 6 mois avant de démarrer la phase prothétique.

  3. Le traitement est-il douloureux ?
    Dans la plus part des cas il ne l’est pas, grâce aux progrès des anesthésiques locaux et des antalgiques.

  4. Faut-il interrompre son activité professionnelle ?
    Non

La thérapeutique

La thérapeuthique consiste à mesurer de façon extrêmement précise la quantité de surface dentaire perdue et à la reconstituer grâce à de la céramique collée, afin de rétablir le positionnement idéal de la mâchoire inférieure, de retrouver une relaxation neuromusculaire de la région cervicale et d’entraîner ainsi la disparition des symptômes.
une fois l’enregistrement de la position idéale des maxillaires réalisée, et selon la quantité de substance perdue, après une période de stabilisation, le traitement est réalisé en deux étapes (variant de 1 à 3 jours chacune). La première consiste à préparer les dents, à réaliser des empreintes très précises des dents préparées, et à mettre en place des dents provisoires. La seconde, environ 5 semaines plus tard, consiste à coller l’ensemble des restaurations céramiques (en général 28 à 32) et à réaliser le contrôle et l’ajustage de l’occlusion. Ces techniques utilisées dans le traitement de l’usure dentaire sont parfaitement fiables et esthétiques, elles ont fait leur preuve quant à la durabilité des résultats.
La thérapeutique consiste à relaxer les muscles des la mastication, retrouver une position neuromusculaire physiologique de la mâchoire inférieure, l’enregistrer, puis enfin reconstituer la quantité de substance dentaire perdue ou manquante par de la céramique collée.


Les résultats



© Copyright Dentiste 2016